fbpx

Appel aux militants : sortie de clandestinité et organisation du FFS, Février 1989

Appel aux militants

La loi sur les partis politiques va être votée par l’APN consacrant ainsi le multipartisme dans les faits.

Sorti de la clandestinité, après les événements tragiques d’Octobre 1988, le FFS, conformément à la loi, entend assurer les engagements qu’il a pris depuis septembre 1963, restituer au peuple algérien la plénitude de sa souveraineté et édifier une société fondée sur le respect et la promotion des Droits de l’Homme.

Depuis l’adoption des réformes constitutionnelles en février 1989, un comité (*) de Coordination National assure:

1. La relance et la dynamisation de l’organisation.
2. Les activités d’animation et d’information sur le terrain.

Le comité est chargé d’assurer la consultation la plus large pour la tenue du prochain congrès du FFS, auquel participeront l’ensemble des militantes et militants.

L’heure est à l’unification et la mobilisation de toutes nos énergies pour permettre à l’intégration des différentes générations dans un esprit d’ouverture et de dialogue.

La structuration démocratique est l’affaire de tous les militants et militantes. De vos efforts, dépendront le succès du congrès ainsi que la capacité de notre parti à répondre à ce défi historique que constitue la construction d’une Algérie libre et prospère.

Hocine Ait-Ahmed
Responsable du Front des Forces Socialistes
(*) siège au 63, Boulevard Bouguera El-Biar, Alger