Communiqué du FFS au sujet des résultats préliminaires des élections législatives du 4 mai 2017

Alger le 5 mai 2017

 

                                                     COMMUNIQUÉ

 

Après l’annonce des résultats préliminaires des élections législatives du 4 mai 2017 ce vendredi 5 mai, le Front des forces socialistes (FFS) considère que :

 

Ces élections ont aggravé la faiblesse et la fragilité de l’Algérie et consolidé les positions des responsables de la crise multidimensionnelle que nous vivons.

Le seul vainqueur de cette échéance électorale – et nous devons le reconnaître – est l’abstention sous toutes ses formes, suivie par le « parti » des bulletins nuls dont le ministre de l’intérieur a omis d’en donner les chiffres.

Le Front des forces socialistes s’interroge sur les raisons qui ont conduit le ministre à ne pas annoncer les résultats détaillés concernant :

– Le nombre de suffrages exprimés.

– Le nombre de bulletins nuls.

– Le nombre de voix obtenues par chaque liste et au niveau de chaque wilaya.

Le FFS s’étonne de la non-publication des PV de dépouillements du vote dans plusieurs wilayas.

Le Front des Forces Socialistes, comme il a eu à le faire en d’autres circonstances, exprime sa vive préoccupation à l’égard de la désaffection du peuple algérien dans l’exercice de ses droits politiques.

Une situation dont l’unique responsable est le pouvoir qui a œuvré systématiquement à annihiler toutes les formes de l’expression politique et à en dévoyer les différentes manifestations.

Face à cette situation grave, le pouvoir poursuit avec indifférence et aveuglement sa stratégie unilatérale autoritaire, dont l’essence est totalitaire dans un décor façade démocratique. Cette stratégie qui renforce consolide les responsables de la crise dans leurs positions, conduira inéluctablement le pays vers des issues aux conséquences graves et imprévisibles.

Commentaires

    Aucun message

Laisser un mesage

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués avec * sont obligatoires.