Le Secrétariat national du Front des Forces Socialistes s’est réuni le lundi, 14 septembre 2020 au niveau du siège de la fédération d’Alger pour examiner plusieurs questions relatives à la situation politique du pays ainsi qu’à l’organisation interne du parti.

Au plan politique, le Secrétariat national du FFS considère que l’ampleur de la crise, aggravée par la pandémie du covid19, et les grands défis que doit relever en urgence le pays exigent un traitement politique radical et la reconstruction d’un consensus national qui parachèvera le projet national d’édification d’un Etat souverain, démocratique et social tel qu’énoncé par l’appel du 1er novembre et préfiguré par les résolutions du congrès de la Soummam.

Une telle démarche est simple à mettre en œuvre pour peu que la volonté politique s’exprime clairement dans ce sens: ouverture d’un dialogue inclusif et transparent, sans préalables ni préjugés, entre tous les acteurs politiques, économiques et les représentants de la société civile.

Le Secrétariat national du FFS estime que l’élaboration de la loi fondamentale est un acte éminemment politique. C’est même l’acte politique par excellence. Elle ne saurait se résumer à une compilation de dispositions juridiques destinées non pas à doter le pays d’un socle constitutionnel incontesté et incontestable mais à assurer la pérennité d’un système de gouvernance obsolète.

Un ordre juridique n’anticipe pas et ne crée pas l’ordre social. Il le confirme. Une constitution vient sanctionner, tout en sanctuarisant les invariants historiques, un ordre social établi et un rapport de force politique structuré par le libre jeu démocratique.

Une Constitution, est de ce fait, une affaire politique sérieuse, qui doit procéder d’un large débat au sein de la société et être réellement l’émanation de la volonté populaire.Le FFS, fidèle à ses engagements et principes fondateurs, considère que la démarche actuelle du pouvoir, n’est pas en mesure de répondre aux aspirations légitimes de millions d’Algériennes et d’Algériens qui expriment clairement leur désir de changement, notamment depuis le 22 février 2019.

Le FFS considère que, seul un processus politique constituant engagé dans un climat de libertés permettra de doter enfin la Nation d’une constitution démocratique qui consacre l’Etat de Droit, régule la société et organise la relation entre les pouvoirs en garantissant leur exercice par des Institutions démocratiques légitimes.

L’Assemblée Nationale Constituante constitue, à cet effet, une échéance incontournable pour sortir du provisoire et des incohérences politique et juridiques et rendre irréversible la Démocratie dans notre pays.

Le Secrétariat national du FFS interpelle, par ailleurs, les autorités à mettre fin aux harcèlements et aux poursuites judiciaires à l’encontre des militants, des journalistes et des animateurs du Hirak et exige la libération immédiate et inconditionnelle de tous les détenus d’opinion.

S’agissant du parti, le Secrétariat national du FFS réaffirme son engagement à œuvrer au rassemblement de toutes les énergies militantes pour pouvoir préparer un 6ème Congrès Politique, Démocratique et Rassembleur.

Le Secrétariat national, lance un appel, à cet effet, à toutes les militantes et à tous les militants à adhérer à cette démarche et de faire de la célébration du 57ème anniversaire de la proclamation du parti une occasion de communion et une étape incontournable dans le processus de la réunification des rangs et du rassemblement de la famille FFS.

Dans la perspective de la préparation de cette date historique et hautement symbolique dans la lutte des Algériennes et des Algériens en faveur de l’Etat, de droit, de la liberté et de la démocratie, un programme de rencontres avec les militants et les cadres du parti a été tracé et touchera l’ensemble des fédérations du parti à l’échelle nationale.

Le Secrétariat national du FFS indique, enfin, que la prochaine session ordinaire de notre Conseil national convoqué par l’Instance Présidentielle du parti pour les journées du 25 et 26 septembre 2020 aura à examiner d’une façon plus approfondie tous les aspects liés à l’actualité politique nationale et internationale.

Le Premier Secrétaire

Youcef AOUCHICHE