Front des Forces Socialistes

Secrétariat national                                                                                                      Alger, le 20 février 2019

 

COMMUNIQUE D’URGENCE

ALERTE

 

Le Front des Forces Socialistes a organisé une action pacifique de distribution de l’appel à la mobilisation des Algériens et des Algériennes et au boycott du scrutin du 18 avril, au niveau d’Alger-centre.

 

Trois de nos militants, les camarades Kousseila Iddir, secrétaire national à la solidarité, le camarade Massinissa Boussekin, secrétaire national au mouvement estudiantin et le camarade Mustapha Samet, ont été arrêtés et emmenés au commissariat.

 

Ces pratiques brutales et autoritaires viennent confirmer les déclarations du régime de réprimer l’opposition et l’empêcher de mener campagne pour le boycott de la mascarade électorale.  Elles constituent une entrave flagrante à la liberté d’expression et d’exercice politique.

 

Le FFS dénonce ces arrestations, exige l’arrêt immédiat des poursuites et des intimidations à l’égard des militants politiques de l’opposition.

 

Le FFS réitère son appel aux Algériens et aux Algériennes pour un  boycott actif, massif et pacifique du scrutin présidentiel.

 

Le secrétaire national à la communication

Jugurtha Abbou