Le samedi 7 avril s’est tenue au niveau du siège national du FFS une journée dédiée aux  libertés syndicales et aux droits humains. Cette rencontre a été lancée par le dépôt de gerbe de fleurs à la mémoire d’Ali Mécili, la lecture du discours du Premier secrétaire du parti, puis la tenue de trois panels, le premier relatif au rôle des transferts sociaux et des subventions dans la lutte contre la pauvreté et les inégalités, animé par M.Bouderba, le second animé par  Me BENISSAD -représentant de la LADDH- autour de la liberté de s’organiser, le troisième relatif droits de l’homme entre les textes et la réalité, présenté par
– Me Nora Mahouit , secrétaire nationale chargée des affaires juridiques, ainsi que deux autres intervenants, M.FERSAOUI -représentant du RAJ- : qui a intervenu sur le mouvement associatif en Algérie, contraintes et défis, et un représentant des étudiants militants du FFS, sur les mouvements estudiantins.

Le troisième panel  a traité des libertés syndicales en Algérie, il a été animé par les représentants des syndicats autonomes, M.Azzi représentant le CNES  -syndicat des enseignants du supérieur- , M.Merabet, représentant le SNPSP – syndicat des médecins praticiens-, M.Nekkache,  représentant le SNAP –syndicat des postiers, et M.Mellal, représentant le SNATEG –syndicat des travailleurs  de l’électricité et du gaz-.

La rencontre a vu la présence outre des militants, des syndicats et des associations, à l’image du SATEF, l’ONPE –parents d’élèves-, SOS disparus et d’autres acteurs de la société civile, à l’image de Me AHMIM.