Le FFS met en garde ceux qui utilisent indument son sigle et ses symboles : ils répondront de leurs actes devant la justice

 

L’usurpation du logo et des éléments visuels du Front des forces socialistes (FFS) afin de semer la confusion et de parasiter son message existait depuis longtemps, elle a pris une ampleur inédite avec la campagne électorale. Le FFS a décidé de réagir à cette entreprise de détournement qui vise à semer la confusion.

C’est une véritable entreprise de dénigrement et de manipulation qui est menée sur les réseaux sociaux par des individus – et probablement des groupes – qui utilisent les symboles du FFS. Trop, c’est trop, le FFS annonce à ces usurpateurs qu’ils vont devoir répondre de leur action délictueuse devant la justice.

Un communiqué signé par le Premier Secrétaire du FFS, Abdelmalek Bouchafa, signifie à ces manipulateurs que leurs actions hostiles et mesquines ne resteront pas sans conséquences. Voici le communiqué :

« Le FFS constate que des individus, très souvent anonymes, utilisent son nom et son sigle et ses éléments visuels sans autorisation du Parti, dans le seul but de lui porter atteinte et de l’insulter.

Le FFS rappelle que son nom, son sigle, son logo, sont des propriétés intellectuelles et de ce fait protégées par la Loi. Toute utilisation par des personnes, groupes, ou organisations sans une expresse autorisation peut être considérée comme une violation de ses droits.

Le FFS se réserve le droit de saisir désormais la justice contre toute exploitation non autorisée de ses propriétés intellectuelles. »

Commentaires

    Aucun message

Laisser un mesage

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués avec * sont obligatoires.