Aujourd’hui, 62 ans sont passés depuis la disparition de feu Abane Ramdane .
Nous lui rendons aujourd’hui un hommage particulier et soutenu .
Nous évoquons donc , le parcours d’un homme rassembleur et consensuel, le fin stratège révolutionnaire et le brillant architecte politique et organisationnel. En un mot ,nous ressuscitons un génie hors du commun qui a marqué l’histoire contemporaine algérienne en sang et en or .
Y’a quatre jours, nous avons commémoré dans la RAHMA et la sérénité, la quatrième année du départ tragique de feu Hocine Ait Ahmed. L’homme qui a voué toute sa vie pour l’Algérie et le peuple algérien. La coïncidence est remarquable et frappante .Elle nous interpelle vivement.
Cette double évocation ,certes ,traduit modestement mais sincèrement les parcours et les destinées deux grands hommes qui ont fait du combat politique pour l’autodetemination et l’émancipation du peuple algérien ,le socle et la raison même de leurs existences. Ainsi donc ,nous avons le devoir de contempler avec beaucoup d’admiration et d’inspiration, les trajectoires complémentaires et convergentes de ces deux monuments révolutionnaires ,dont les projections et les principes s’imposent aujourd’hui comme éléments incontournables à méditer et surtout à prendre en considération pour endiguer et contenir la crise multiforme nationale.

Aujourd’hui, le peuple algérien rend hommage à ces deux figures emblématiques de l’histoire algérienne.
Ces deux combattants qui ont su et pu mettre leurs intelligences et sens élevés du patriotisme au service d’une nation et d’un peuple unis ,indivisibles et solidaires .
Nous devons être les dignes prolongements de leur combat.
Gloire à leurs mémoires et à celles des valeureux martyrs .

Premier Secrétaire National
Dr BELAHCEL Hakim