Le Front des Forces Socialistes va à la rencontre des militants, des sympathisants et de la population, en vue d’expliquer sa position relative au boycott actif, massif et pacifique du scrutin du 18 avril prochain. Ce week-end a vu l’organisation de plusieurs rencontres, internes et publiques.

La fédération de Bejaia a procédé à l’installation du directoire de campagne de boycott, au siège fédéral Ali Mecili, en présence des membres de la direction nationale, Meziani Brahim membre de l’Instance Présidentielle, Mohamed Bettache, coordinateur du comité d’éthique, des secrétaires nationaux, des présidents d’APC , des membres du conseil national, et des membres de la C.A.F.

A Bouira, deux conférences-débat se sont tenues durant le week-end. A Ait Rached, les animateurs Natouri Karim et Abdelhafid Kasri sont revenus sur la résolution du conseil national et l’appel à la mobilisation des Algériens et des Algériennes pour le changement du système.

A M’chedallah, s’est tenue une conférence-débat sous le thème  » la position du FFS vis à vis des élections présidentielles du pouvoir  » animée par Ikhlef Bouaichi membre du comité d’éthique, Yahia Boukelal secrétaire national, Djamel Baloul député du FFS, ainsi que le maire de M’chedallah Kaci Idir.

A Tizi-Ouzou, se sont tenues plusieurs activités, à Aghribs, les camarades Jugurtha Abbou et Dalila Taleb ont présenté les éléments d’analyse de la situation politique, économique et sociale du pays, et ont réaffirmé les positions du parti, de même à Azazga ou les camarades Attab Nassim et Nabila Smail ont tenu à appeler à la mobilisation pour le boycott de la mascarade électorale. La salle de délibérations d’Illiltene a accueilli une conférence animée par les camarades Tamadartaza Moussa, secrétaire national et Aouchiche Youcef, membre du conseil national et P/APW de Tizi-Ouzou. Le camarade Nouredine Berkaine, secrétaire national, a animé une rencontre à Tadmait durant laquelle il est revenu sur les évènements qui ont marqué la scène politique nationale et les positions du FFS sur chacun de ces évènements.